full screen background image
Search
Monday 11 December 2017
  • :
  • :
dernière mise à jour

Conseil Coton Anacarde: Ouverture dans les zones de productions de plusieurs ateliers bilan des activités des sociétés coopératives au titre de la campagne 2015-2016

Conseil Coton Anacarde: Ouverture dans les zones de productions de plusieurs ateliers bilan des activités des sociétés coopératives au titre de la campagne 2015-2016

A l’initiative du Directeur Général par intérim du Conseil du Coton et de l’Anacarde, Dr Adama COULIBALY, six ateliers bilan des activités des sociétés coopératives au titre de la campagne 2016-2016 se déroulent actuellement dans les grandes zones de production que sont Korhogo, Boundiali, Ferkéssédougou et Bouaké.

L’objectif principal de ces six ateliers qui ont démarré hier par l’étape de Korhogo, est de renforcer le rôle des Organisations Professionnelles Agricoles (OPA) dans la filière afin de les rendre plus efficaces. « Il s’agit pour nous de faire avec les sociétés coopératives régulièrement constituées, le bilan de leurs activités à la fin de la campagne cotonnière. Ce bilan fait appel aux succès des coopératives mais aussi aux difficultés rencontrées… » a indiqué le Directeur Général du Conseil du Coton et de l’Anacarde. Il a également rappelé que ces ateliers ne sont pas que des occasions d’évaluation des coopératives mais plutôt un partage d’expérience, d’enrichissement mutuel des coopérateurs.

Il est important de souligner qu’à ce jour, sur 1 333 OPA coton dénombrées en 2015, il existe 281 sociétés coopératives légalement constituées. Les unions des sociétés coopératives légalement constituées sont au nombre de 12 (confère étude diagnostic des OPA coton, INTERCOTON 2015). Un faible nombre d’OPA ont été jugées viables pendant que la grande majorité ne répond pas aux critères de viabilité pour diverses raisons. Cette série d’atelier vient donc pour renforcer les capacités des OPA pour une meilleure gouvernance de la filière et un bien-être des producteurs de coton car selon Dr Adama COULIBALY « il n’existe pas de filière forte sans une organisation professionnelle forte. »

Présent également à cet atelier, Monsieur TUO Lacina, Président du Conseil d’Administration de l’Intercoton s’est réjoui de cette belle initiative du Conseil du Coton et de l’Anacarde  qui permet aux OPA de mieux  s’organiser et de partager leurs expériences avec les autres qui ont des difficultés.

Au nom des producteurs de coton, le Président de la Fédération des Producteurs de Coton de Côte d’Ivoire (FPC-CI) YEO Largaton a salué la tenue de ces ateliers qui pour lui revêt d’une importance capitale pour la survie de la filière cotonnière ivoirienne.

Rappelons que tous ces travaux se déroulent sous la supervision de la Direction des Organisations Professionnelles (DOPA) représentée par son premier responsable Mme KONAN Azoh.

Source: Service communication CCA

commentaires

  • 9
  • 99
  • 99
  • 99
  • 99
  • 9

    Score