full screen background image
Search
Monday 18 June 2018
  • :
  • :
dernière mise à jour

Campagne anacarde 2016: Le prix bord champ fixé à 350 F le Kg

Campagne anacarde 2016: Le prix bord champ fixé à 350 F le Kg

Bonne nouvelle pour les producteurs de l’anacarde. Le gouvernement a fixé le mercredi 10 février, en Conseil des ministres, les nouveaux prix de l’anacarde pour la campagne 2016. Le prix plancher obligatoire bord champ est fixé 350 FCFA le kilogramme contre 275 F en 2015, le prix plancher obligatoire magasin à 375 F le Kg et le prix plancher obligatoire magasin portuaire à 462 F, le Kg. L’ouverture officielle de la campagne de commercialisation de la noix de cajou 2016 est prévue pour le lundi  15 février prochain, sur toute l’étendue du territoire national. Le porte-parole du Gouvernement, Bruno Koné Nabagné a salué les différentes réformes mise en place par le Conseil du Coton et de l’Anacarde. Toute chose qui a permis d’atteindre les bons qualitatifs observés au sein de la filière. «Une réforme importante a été entreprise par notre pays, il y a quelques années, à la demande du Chef de l’Etat. Nous pouvons voir aujourd’hui les résultats extraordinaires que cette réforme a permis de produire. Notre pays produit aujourd’hui 702 mille tonnes d’anacarde. Ce qui fait de lui, le premier producteur mondial », a-t-il expliqué. Les revenus versés aux producteurs sont passés de 269 milliards F Cfa en 2014 à 288 milliards F Cfa en 2015. D’où l’amélioration direct de leurs conditions de vie et l’accroissement des investissements dans la filière. «Tout cela a permis un accroissement du revenu distribué aux paysans de 119 milliards F Cfa. C’est de l’argent qui est allé directement dans les poches des paysans. Les revenus sont passés de 269 milliards F Cfa en 2014 à 288 milliards F Cfa en 2015. Il reste une problématique. Celle de la transformation. Aujourd’hui, notre pays ne transforme que 6 %. Des instructions ont été données pour accélérer le programme de transformation. L’objectif est d’être en 2020 à 100 % de transformation de la noix de cajou avant son exportation », a détaillé Bruno Koné Nabagné.