full screen background image
Search
Tuesday 24 November 2020
  • :
  • :
dernière mise à jour

CLOTURE DE LA PREMIERE EDITION DU SIETTA: JEAN CLAUDE BROU SE REJOUIT DU SUCCES

CLOTURE DE LA PREMIERE EDITION DU SIETTA: JEAN CLAUDE BROU SE REJOUIT DU SUCCES

A l’issue de la première édition du Salon International des Equipements et des Technologies de Transformation de l’Anacarde (SIETTA 2014), tenue du 26 au 28 novembre, au palais des sports de Treichville, autour du thème : « Promouvoir les équipements et les technologies de transformation de l’anacarde pour une Côte d’Ivoire émergente à l’horizon 2020 », le ministre de l’Industrie et des Mines, Jean Claude Brou, a exprimé sa joie en déclarant : « coup d’essai, coup de maître ».

La signature de trois conventions de partenariat entre le Conseil du Coton et de l’Anacarde (CCA), organisateur du SIETTA et, respectivement, l’Agence Nationale du Cajou de Guinée Bissau, l’université technologique d’Hô Chi-Min au Vietnam et l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny a donné un cachet particulier au Salon.Ces convenions visent au renforcement de la coopération, aux échanges d’expertise, aux approfondissements de la recherche chez les enseignants, aux accueils d’étudiants stagiaires, etc.M. Jean Claude Brou a souligné que « le SIETTA, plateforme guidée d’échanges qui a permis de nouer des contacts, va contribuer au renforcement de la coopération entre les pays qui y ont pris part ».

« Engageant tous les acteurs à s’investir davantage en saisissant toutes les opportunités qu’offre la filière de l’anacarde », il a salué les initiateurs du Salon auxquels il a donné « une mention spéciale pour la réussite de l’organisation ». Avant de les rassurer que « le Gouvernement poursuivra ses efforts de réformes » en vue de l’essor de ce secteur.

A la suite du ministre de l’Industrie et des Mines, M. Malamine Sanogo, directeur général du CCA et commissaire général du SIETTA 2014, a rendu hommage « au Gouvernement pour son soutien à la filière anacarde et à tous les participants pour leur engouement ».

Souhaitant « voir le SIETTA se poursuivre les années à venir », il a fait remarquer ce Salon 2014 a abrité « 31 stands, 11 équipementiers ivoiriens et internationaux et accueilli plus 4500 participants venus d’Afrique, d’Europe, d’Asie, etc. ».

Avec une production de plus de 550 000 tonnes de noix de cajou brutes cette année, la filière anacarde emploie environ trois millions de personnes en Côte d’Ivoire.

 

source: gouv.ci